Quand un disque lâche et qu’on a pas de sauvegarde, on perd tout !

Et tant pis pour celui à qui ça arrive, on répète tout le temps qu’il faut faire des sauvegardes donc celui qui n’en a pas, bien fait ! 😛

Bon, sinon, quand on arrive à l’étape de la réinstallation du Outlook, on réinstalle la boîte, avec un peu de chance c’était pas en POP3 donc on arrive à récupérer les mails, et là, le client te dit :

“Bah j’ai pu mes contacts”

Ouais, parce qu’en fait le client parle pas des contacts. Il parle du cache d’autocomplétion lorsqu’on saisie dans le champ “À”.

Mais comme il sait pas comment ça s’appelle, pour lui c’est les contacts…

Bref, voyons comment reconstruire ce petit bidule !


Etape 1 : Exporter les contacts des mails reçus dans un fichier CSV

C’est pas très sorcier, dans Outlook, accéder à l’onglet “Fichier” puis sélectionner “Importer/Exporter”

Sélectionner “Exporter des données vers un fichier” et sélectionner le format “Valeurs séparées par une virgule”.

Spécifier l’emplacement du fichier au format CSV puis cliquer sur “Champs personnalisés” pour exporter uniquement les adresses du champ “De :”

Ensuite, patienter pendant l’exportation.

Au besoin, naviguer vers cette vidéo afin de rendre plus agréable ce moment : https://www.youtube.com/watch?v=JOfqoq3_mEE


Etape 2 : Supprimer les doublons avec Excel

Ouvrir le fichier avec Excel et sélectionner l’option “Supprimer les doublons” dans l’onglet “Données”

Sélectionner uniquement la colonne A.

Chez moi ça a fait pas mal de tri 🙂


Etape 3 : Modification des virgules

Ouvrir le fichier CSV avec un éditeur de texte. Un vrai éditeur, genre pas notepad quoi ^^

(Pour ma part j’utilise Sublim text, mais ça fonctionne aussi avec Notepad++, Atom… etc)

Supprimer la première ligne “De: (Adresse)

Faire un Rechercher et Remplacer avec la combinaison CTRL+H.

Remplacer tous les retours à la ligne (symbole “\n”) par un point virgule.


Etape 4 : Réimportation dans Outlook et reconstruction du cache

Sélectionner tout le contenu du fichier CSV depuis l’éditeur de texte et le copier-coller dans le champ “À…” d’un nouveau message Outlook.

Appuyer sur tabulation ou cliquer sur un autre champ de saisie pour libérer le focus. L’ensemble des adresses collées deviennent soulignées, ce qui indique qu’elles ont étés intégrées au cache d’autocomplétion.

Si on ferme le message actuel et qu’on en créer un nouveau, l’autocomplétion refonctionne à nouveau pour le champ “À…”


Voilà !

Pour info, le fichier d’autocomplétion est au format NK2 et se trouve dans %AppData%\Microsoft\Outlook\

NirSoft a mis au point 2 logiciels sympathiques pour les éditer et visualiser :

nk2 edit :

https://www.nirsoft.net/utils/outlook_nk2_edit.html

et nk2 view :

https://www.nirsoft.net/utils/outlook_nk2_autocomplete.html